La pêche au coup

Cette technique permet de pêcher les poissons dit "blancs". Le principe est de pratiquer une pêche fine s'appliquant à de petits poissons, bien que certaines des techniques qui sont proposées par la suite ont été adaptées pour la pêche de la carpe.

La pêche à la canne traditionnelle.

  Sans doute la pêche la plus connue, elle se pratique à l'aide d'une canne télescopique simple, idéale pour les jeunes débutants, cette pêche permettra de prendre une multitude de petits poissons et de procurer de bonnes sensations. Tous les milieux peuvent être abordés (lacs, étangs, rivières) seul les appâts, les montages de ligne et les amoçages varient.  

La pêche à l'anglaise.

 Comme son nom l'indique, cette technique nous vient de nos voisins anglais, ils l'ont mise au point pour palier aux vents dominants soutenus qui nuisaient à la pratique de la pêche avec une canne traditionnelle. En effet, la partie immergée du fil, étant soumise au vent, rend la pêche trés difficile. De plus cette méthode permet de pêcher plus loin du bord, idéal pour les grands platis et les grands fonds. 

Le matériel utilisé est spécifique à la technique (moulinet, canne et flotteurs), la gestuelle du lancer est très particulière et toute aussi importante que le montage de la ligne ou l'hamorçage. Efficacité, sensations et belles surprises...!       

La pêche à la canne "quiver feeder"

"Quiver feeder" signifie scion qui tremble, cette technique utilise une canne spécifique qui se termine par un détecteur de touche en guise de scion (partie terminale de la canne). Elle permet de pratiquer une pêche sur très longue distance, l'amorçage se fait par l'installation d'une cage grillagée remplie d'amorce, fixée sur la ligne on la propulse sur 15, 20 m et plus. Cette pêche permet de palier à la dérive par le vent et les courants et la capture de gros poissons comme la brème et la carpe. Très peu utilisée, elle est tout de mème très efficace et permet de réaliser de très belles pêches.